Comment fonctionne un déshumidificateur?

On distingue deux catégories de déshumidificateurs : à compresseur ou à gel de silice

Les déshumidificateurs à compresseur sont les plus fréquents et s'utilisent principalement dans les pièces à vivre.

Leur principe de fonctionnement est le suivant : l’appareil aspire l’air humide de la pièce, le filtre et le dirige vers un condenseur.

Ce dernier est à une température inférieure  (le compresseur comprime un gaz frigorigène qui permet d’abaisser la température du condenseur) ce qui a pour effet de transformer la vapeur d’eau contenue dans l’air en eau. Cette eau est récoltée dans un réservoir, mais peut également être évacuée en continu (drainage permanent).

L’air ainsi « asséché » (exempt de vapeur d’eau) ressort dans la pièce. Il ressort légèrement plus chaud.

Les déshumidificateurs à gel de silice ou silicagel ont la propriété d'être très efficaces à basse température. Ils sont pour cette raison particulièrement recommandés pour les pièces fraîches.

Un déshumidificateur à silicagel fonctionne sans compresseur et sans réfrigérant nocif pour l’environnement. L'air froid humide est aspiré par l’appareil et passe au travers d'un condenseur (échangeur à chaleur) et d'un rotor déshydratant. Ce dernier est imprégné d’un gel de silice qui a la propriété d’adsorber l’eau (c'est-à-dire de la fixer). D'autre part, un deuxième circuit d'air permet au  rotor de rester sec (régénération permanente du gel de silice).

Ce dernier peut ainsi absorber en permanence l’humidité de la pièce. De plus, l’air rejeté dans la pièce se trouve chauffé.